Hydrophobe

Un composé est dit hydrophobe ou lipophile lorsqu'il est soluble dans les corps gras, mais insoluble dans l'eau.



Catégories :

Eau - Propriété chimique - Chimie générale - Biophysique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les molécules hydrophobes dans l'eau groupent fréquemment ensemble la formation... chimiques de séparation pour enlever non polaire des composés polaires.... (source : worldlingo)
  • ... les composés hydrophobes ne sont pas ceux qui n'aiment pas l'eau mais ceux qui sont solubles dans l'huile mais pas dans l'eau, ce qui n'est ... (source : fr.answers.yahoo)
  • La molécule d'ADN elle-même se compose de deux brins différents, ... Lorsque des composés non polaires sont mélangés à l'eau, ces substances hydrophobes... (source : books.google)

Un composé est dit hydrophobe (du grec υδρο, hydro = eau, et Φόϐος, phóbos = peur) ou lipophile lorsqu'il est soluble dans les corps gras, mais insoluble dans l'eau. (Hydrophobe : Qui montre une forte répulsion pour l'eau, qui repousse l'eau. )

A titre d'exemple, la selle des vélos modernes est hydrophobe. Ainsi, à la différence de l'époque où elles étaient en cuir, elles ne perdent pas, en vieillissant, leur capacité à ne pas s'imbiber d'eau. La cire et l'huile sont aussi hydrophobes.

Un composé hydrophobe, n'a pas la capacité de créer des liaisons hydrogène avec les molécules d'eau. Il est aussi fréquemment apolaire, ou de faible polarité, ce qui veut dire qu'il ne peut pas faire d'interactions électrostatiques avec l'eau, de type dipôle permanent/dipôle permanent (forces de Keesom) (l'eau étant particulièrement polaire, elle cherche à interagir avec des molécules polaires). En effet, la solubilité d'un composé dans un solvant dépend généralement des interactions qu'il peut avoir avec le solvant. Un composé hydrophobe est par conséquent un composé qui ne peut pas interagir physiquement avec l'eau. Il est alors le plus souvent plutôt soluble dans les solvants organiques, comme l'acétone, les hydrocarbures légers, avec lesquels il peut faire des interactions de Van der Waals de type dipôle induit/dipôle induit (forces de London). C'est une caractéristique largement de plastiques, qui sont imperméables à l'eau mais détruits par d'autres solvants.

Il a été démontré, grâce à l'analyse d'une interface hydrophile-hydrophobe soumise à un rayonnement synchrotron, que celle-ci est en fait constituée d'un vide de 0, 1 à 0, 5 nanomètres d'épaisseur.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : eau - hydrophobe - composé - dipôle - solvant - interactions - soluble - capacité - molécules - permanent - forces - polaire - interagir - induit -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrophobe.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu