Point isoélectrique

En Biologie, le point isoélectrique ou potentiel hydrogène isoélectrique est le pH auquel une molécule est sous forme d'ion mixte ou, en physico-chimie, le pH d'une solution aqueuse dans laquelle un solide existe sous un potentiel électrique neutre.



Catégories :

Propriété chimique - Chimie générale - Acide aminé

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Quelques gouttes d'acides aminés sont positionnées sur une feuille de papier imprégnée d'un électrolyte à un pH donné. Selon que son point isoélectrique est en ... (source : gfev.univ-tln)
  • Ceux dont le point isoélectrique est le plus bas se rangent vers l'anode, ceux dont le point... d'un AA neutre ou acide par un acide aminé basique. b)... (source : books.google)
  • La composition en acide aminés de l'hirudine (65 acides aminés) purifiée révèle... le point isoélectrique est de 3, 9. La digestion de l'hirudine native par une.... Indique l'importance d'au moins une charge négative du côté C-terminal... (source : ead.univ-angers)

En Biologie, le point isoélectrique (pI) ou potentiel hydrogène isoélectrique (pHI) est le pH auquel une molécule est sous forme d'ion mixte ou, en physico-chimie, le pH d'une solution aqueuse dans laquelle un solide existe sous un potentiel électrique neutre.

En biologie

Le pHi ou pI d'une molécule (la plupart du temps une protéine ou un peptide) est défini comme étant le pH (potentiel hydrogène) pour lequel la charge globale de cette molécule est nulle ou, c'est à dire, le pH pour lequel la molécule est électriquement neutre (forme zwitterionique ou ion mixte).

Cela ne veut pas dire que la protéine ne possède aucun groupement chargé, c'est impossible de par sa composition d'acides aminés. En effet la structure d'un acide aminé :

Structure générale

correspond à une forme chimiquement inexistante : l'extrémité acide carboxylique sous forme Acide carboxylique.gif ne peut exister qu'à un pH où l'extrémité amine est sous forme N terminale protonée bis.png et vice versa.

Au pHi, la charge globale est par conséquent nulle car les charges des extrémités N-terminale (amine) et C-terminale (acide carboxylique) mais aussi celles peut-être présentes sur les chaînes latérales s'équilibrent.

En physico-chimie

Selon Bolger, le caractère acide ou basique d'une surface s'exprime par son point isoélectrique " Is ou IEPS (Iso Electric point for the surface) " ou point de charge nulle " PCN ou PZC (Point of Zero Charge) ", défini comme étant le pH de la solution aqueuse dans laquelle le solide existe sous un potentiel électrique neutre. Si le pH de la solution est basique, la surface est acide, et vice versa. La différence entre le PZC et l'IEPS est basée sur le phénomène d'adsorption spécifique. On considère généralement que si la grandeur mesurée ne dépend pas de la solution utilisée pour la mesurer (pH, concentration, nature des ions), alors on a affaire à un PZC. Dans le cas opposé, c'est un IEPS qu'on mesure. A titre d'exemple, lorsque la mesure de goutte sessile à deux liquides est utilisée, on considère généralement qu'il n'y a pas adsorption des ions de cette goutte et que la goutte déplace totalement l'alcane qui sert de deuxième liquide : on est alors en présence d'un PZC. Au contraire, dans les mesures de potentiel d'écoulement (streaming potential), la solution joue un rôle important et c'est un IEPS qu'on mesure. Enfin, la charge nette se définit grâce au pH de la solution aqueuse dans laquelle la surface métallique existe, dans un état électriquement neutre (c'est-à-dire [M-OH2+ surf]=[M-O- surf]) et au PZC.

Il existe plusieurs méthodes expérimentales servant à décrire l'état acido-basique de la surface : la mesure du potentiel d'écoulement, la photoélectrochimie, la mesure de l'angle de contact, et la spectroscopie XPS.

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : point - charge - acides - potentiel - solution - pzc - mesure - isoélectrique - molécule - forme - surface - phi - ion - chimie - neutre - basique - ieps - aqueuse - laquelle - globale -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_iso%C3%A9lectrique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu